fbpx

Trouble du langage
Parents – Par où commencer ?

« Il est encore petit, ça va débloquer tout seul! »

– Il est encore petit, ça va débloquer tout seul! assure grand-mère.
– Peut-être que le français et l’espagnol se mélangent dans sa tête… Il faut lui donner le temps! suggère Tamara, la cousine de Sandrine.
– Pour les garçons, c’est toujours plus long. Il ne faut pas vous en faire avec ça ! ajoute Carole, la femme de mon oncle Ruiz.

Toute la famille est rassemblée à la maison pour une fête. Chacun a remarqué que Maddox ne parle pas.Dix mots au maximum, c’est à peu près tout ce qu’il peut dire. 

Et même si Sandrine et moi connaissons sa façon de les prononcer, c’est à peine si nous pouvons en comprendre un sur deux. Bien sûr, il devient frustré de ne pas pouvoir communiquer plus facilement. Alors il se tait. Ou pour compenser, il s’exprime par gestes.
Parfois, je me dis que ma femme et moi nous inquiétons pour rien. Il n’est encore qu’un bébé. Mais le voir aussi malheureux de ne pas réussir à demander ce qu’il désire, le voir pleurer ou crier de frustration, ça nous arrache le cœur.

Mes alliés!

Les familles comme celles de Maddox ne sont pas seules et elles peuvent compter sur le soutien de nombreux alliés.

• Intervenants du milieu scolaire et de garde

Le corps enseignant et l’équipe du milieu de garde représentent des alliés importants. N’hésitez pas à les contacter pour avoir un portrait de ses forces et de ses défis. Ils sauront vous outiller pour maximiser ses progrès à l’école ou à la garderie comme à la maison. La communication entre le parent et ces intervenants et intervenantes est primordiale pour arrimer les stratégies utilisées à l’école ou à la garderie ET à la maison.

• Professionnels

L’orthophoniste est le ou la professionnelle pouvant poser une conclusion de trouble développemental du langage (TDL) ou de trouble du langage associé à un diagnostic médical (conjointement à un autre professionnel de la santé).

L’orthopédagogue accompagnera votre enfant dans son cheminement scolaire. Il l’aidera à mieux s’organiser et à mieux se concentrer en l’amenant à adopter des stratégies d’apprentissage.

Mon plan de match

Pour aider votre enfant qui vit avec des difficultés de langage, nous vous proposons d’abord de préciser vos inquiétudes concernant son développement langagier. Dans le guide pratique, une grille d’observation vous permettra de vérifier rapidement si la communication de votre enfant évolue de manière adéquate compte tenu de son âge, tant sur le plan de la compréhension que de l’expression. Les repères développementaux et les signaux d’alarme à surveiller y sont décrits, de même que les manifestations d’un trouble du langage. Vous trouverez aussi un arbre décisionnel pour déterminer la pertinence de consulter un ou une professionnelle.

Une fois que vous aurez confirmé la pertinence d’aller chercher de l’aide dans votre situation, nous vous expliquerons comment vous pouvez accompagner votre enfant et collaborer avec les professionnels qui s’impliqueront auprès de votre famille. Vous avez un rôle clé à jouer, car vous êtes les spécialistes de votre enfant ! Vous trouverez plus loin une capsule vidéo expliquant le rôle de chaque professionnel.

→ Consultez le guide pratique [PDF]

« Maddox était en train de jouer avec ses blocs au salon… »

Ce midi, Maddox était en train de jouer avec ses blocs au salon pendant que je terminais un travail sur mon ordinateur.

– Pa’… Ni !
– Excuse-moi ! Je ne comprends pas, Maddox.
– … Ni !
– Tu as faim ? Tu veux du macaroni?

Maddox m’a regardé d’un air désolé. Ses épaules se sont affaissées. Il s’est détourné pour reprendre ses blocs.

C’est à ce moment que j’ai compris ! Il voulait simplement me dire qu’il avait « fini » de monter sa tour. Il était si fier de lui. Mais comme souvent, voyant qu’il ne pouvait pas se faire comprendre, il a préféré laisser tomber plutôt que de tenter de s’exprimer.
Ce comportement m’inquiète. Est-ce normal, à son âge, d’abandonner aussi rapidement ? J’ai des doutes.

Comment bien encadrer votre enfant pour éviter qu’il ne décroche?

Voici cinq stratégies pour accompagner un enfant atteint d’un trouble du langage.

1. S’impliquer
En tant que parent, vous avez un rôle essentiel à jouer dans l’éducation de votre enfant. Renseignez-vous sur ce qui se passe dans sa vie sociale et à l’école. Restez aussi en contact avec l’équipe de l’école, tout en poursuivant à la maison les objectifs établis par elle. Sachez aussi aller chercher de l’aide auprès de spécialistes lorsque vous en avez besoin.

2. Établir un horaire régulier
Que ce soit pour les devoirs ou les activités parascolaires, maintenez un horaire régulier. Les enfants qui présentent des troubles de la communication fonctionnent beaucoup mieux ainsi.

3. Apprécier tous les progrès
Adoptez une attitude positive par rapport aux progrès de votre enfant, qu’ils soient petits ou grands. Il sera plus porté à envisager l’école de manière positive si vous lui montrez l’exemple. Il est aussi important de ne pas baisser les bras devant les épreuves que votre enfant traverse, même si vous ressentez du découragement. Il risquerait de faire de même. Ne minimisez pas les progrès, même s’ils semblent petits. Célébrez-les.

4. S’amuser
Apprendre devrait être associé à quelque chose de positif. Adaptez vos stratégies aux intérêts de l’enfant ; essayez de nouvelles techniques d’apprentissage. Dans le même ordre d’idées, il n’y a pas qu’à l’école que votre enfant devrait avoir des récompenses pour son bon travail. Alternez travail scolaire et activité plaisante pour le motiver à persévérer. Ce sera l’occasion de passer du temps de qualité avec lui.

5. Lire des histoires
La lecture est présente dans toutes les matières scolaires, c’est pourquoi les difficultés en lecture peuvent être un réel obstacle à l’apprentissage. Il a été prouvé qu’exposer l’enfant à la lecture à un très jeune âge peut l’aider dans son cheminement scolaire. Il développe ainsi ses connaissances générales, mais associe aussi la lecture à quelque chose d’agréable.

Votre bibliothèque municipale peut vous fournir une quantité d’histoires pour tous les âges. Des initiatives comme Croque-livres peuvent aussi motiver votre enfant à lire.

Parce que chaque effort compte…

Si un suivi orthophonique est recommandé à la suite de l’évaluation, l’implication des parents à l’extérieur des rendez-vous en orthophonie sera des plus importantes. Elle sera même essentielle au succès de la thérapie. C’est un travail d’équipe !

En tant que parent, vous avez un rôle essentiel à jouer dans le cheminement de votre enfant. Renseignez-vous sur ce qui se passe dans sa vie sociale, à la garderie ou à l’école. Restez aussi en contact avec l’équipe de la garderie ou de l’école, tout en poursuivant à la maison les objectifs établis par celle-ci. Sachez aussi aller chercher de l’aide auprès de spécialistes lorsque vous en avez besoin.

Sans un soutien en orthophonie planifié et spécifique aux besoins de votre enfant, il y a peu de chances que ses habiletés langagières s’améliorent.

« Joachim a commencé à apprendre à lire et à écrire »

Joachim a commencé à apprendre à lire et à écrire depuis la rentrée scolaire, en 1re année.
Je viens de recevoir un mot de son enseignante. Elle m’informe que Joachim pleure souvent lorsqu’elle l’interroge.
– Alors, mon grand, que se passe-t-il ? Pourquoi tu pleures quand madame Anne te pose une question ?
– Ballon et blouson, pareil !
– Oh, je vois ! Tu as mélangé les deux mots. Ce n’est pas si grave, mon grand. Tu apprends à lire et ça arrive de confondre deux mots…
– Les autres se moquent… de moi !

– Tu n’as pas à avoir honte, Joachim. Ton trouble du langage te cause des difficultés supplémentaires, mais je suis fier de toi et de tes efforts. Tu as besoin de plus de concentration, mais tu vas réussir à lire et à écrire… Ne t’inquiète pas !
– Avion, camion, ourson… c’est difficile.
– Selon ton enseignante, tu fais souvent semblant de n’avoir pas entendu lorsqu’elle t’interroge…
Joachim ne répond pas et baisse les yeux. Je suis triste de le voir comme ça.
– On va trouver comment t’aider, Joachim.

Qui peut le soutenir à l’école et en dehors de la classe ? Quelle est pour nous la meilleure façon de participer à son apprentissage ?

→ Consultez le guide pratique [PDF]

Réalité partagée

« Quand il a obtenu son premier rôle important au petit écran dans l’émission Les Argonautes, Sam-Éloi Girard avait 7 ans. Sa mère lui lisait les répliques à voix haute et il les mémorisait. Après un certain temps, elle lui a dit que s’il voulait continuer dans ce métier, il n’avait pas le choix : il devait pouvoir lire ses textes par lui-même. Il n’en fallait pas plus pour le motiver : Sam-Éloi a tellement travaillé qu’aujourd’hui sa dyslexie ne paraît presque plus. » (Livre « Non aux étiquettes », p. 65.)

« Bulle, bulle, répète Maddox »

– Bulle, bulle, répète Maddox en suivant des yeux la bulle de savon qui s’est formée dans l’eau du bain.
Depuis que nous consultons un orthophoniste de manière hebdomadaire, nous avons entrepris de développer le vocabulaire de Maddox. Nous profitons de chaque petit moment pour lui enseigner de nouveaux mots. À table, je nomme chaque aliment que nous mangeons : soupe, salade, poulet, pain, orange… Comme dans le bain.
Il attrape le savon qui glisse entre ses mains et retombe avec un grand plouf dans le bain.
– Savon, savon… répète Joachim, qui amuse son petit frère.

Joachim nous aide énormément. Nous avons découvert que malgré ses difficultés, c’est un petit garçon qui a un fort caractère. Il veut tellement apprendre qu’il travaille sans relâche. Et il prend son rôle de grand frère au sérieux.
La direction de l’école nous a annoncé aujourd’hui qu’il aura le soutien de son milieu scolaire : la direction, son enseignante, l’orthopédagogue, tout le monde s’est concerté pour établir un plan d’intervention.

Bien sûr, leurs difficultés ne disparaîtront pas d’un coup de baguette magique. Parfois, ils ont encore le réflexe de se fâcher quand ils font des erreurs. Mais en les encourageant à persévérer, nous les amenons à s’exprimer plus souvent avec des mots qu’avec des gestes.

Pour en savoir plus

Au fil des ans, l’Institut des troubles d’apprentissage a développé de nombreux outils pour assurer l’égalité des chances des personnes qui vivent avec un trouble d’apprentissage, leur permettre de développer pleinement leur potentiel et de contribuer positivement à la société. Voici quelques-unes des ressources sélectionnées pour vous, n’hésitez pas à les consulter.

Le texte Description de la réadaptation en orthophonie de Dysphasie Québec permet de savoir à quoi s’attendre quand on entame un suivi en orthophonie.

D’une durée de 3 heures, le webinaire Développement du langage : Repères développementaux et indices de difficultés vous permettra de reconnaître les signes de difficultés langagières chez les enfants de 0 à 5 ans, d’offrir une stimulation précoce et de vous diriger vers les ressources disponibles advenant des difficultés de langage. Les mythes et réalités au sujet du bilinguisme et du développement langagier chez les enfants allophones sont également abordés, sans oublier les stratégies de stimulation du langage et d’intervention précoce.

→ Découvrir la formation sur le développement du langage : Repères développementaux et indices de difficultés

Pour aller plus loin



Références utiles

Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec (OOAQ)
Référez-vous à l’OOAQ en consultant l’annuaire de ses membres dans le secteur public ou en pratique privée afin de trouver des services en orthophonie dans votre région.

Au-delà des mots : le trouble développemental du langage
(2e édition) – Livre publié aux Éditions du CHU Sainte-Justine (2019).
Ce guide définit les caractéristiques du trouble avec nuance, s’attaque aux mythes qui y sont liés et permet de se préparer au diagnostic. Mettant de l’avant une approche multidisciplinaire, il relève tous les impacts sur le développement de l’enfant et permet de mieux intervenir dans le processus de réadaptation.

Raising Awareness of Developmental Language Disorder (RADLD)
Initiative créée pour sensibiliser la population à l’international au trouble développemental du langage. Ressources expliquant le TDL et ses impacts. (En anglais)

DLD & Me
Initiative ayant pour but de sensibiliser le grand public au TDL et d’offrir du soutien et des ressources aux parents et aux individus concernés. (En anglais)

Naître et grandir
Source d’information fiable et validée scientifiquement, Naître et grandir a pour mission de soutenir quotidiennement les parents du Québec dans leur rôle auprès de leur enfant, dès la conception jusqu’à 8 ans.


Notre précieux partenaire

Abonnez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût de nos dernières nouvelles!