x

*tous les champs sont obligatoires.

Institut TA – 42e congrès

Organisation

Mandats

Le conseil d’administration a pour mandat de prendre les décisions stratégiques et financières afin de favoriser le développement des relations d’affaires et assurer la pérennité de l’Institut.

Le comité aviseur a pour mandat de donner les orientations de l’association en établissant des politiques claires tout en favorisant le développement d’un réseau au profit des personnes ayant un trouble d’apprentissage (TA).

Le conseil d’administration

Onze représentants venant de divers secteurs d’activités et d’influence. Ils proviennent du milieu des affaires et pour un majorité, touchés de près ou de loin par la cause des troubles d’apprentissage.

Planification stratégique

L’Institut TA développe et maintient à jour une planification stratégique permettant de mieux s’ajuster aux réalités actuelles qui influencent la vie des personnes ayant un TA. L’Institut TA prend en considération tous les enjeux de société touchés par les TA.

Des enjeux de taille, l’Institut TA met en priorité :

– La prévention, clé de réussite dans l’amélioration des conditions initiales d’apprentissage.

– L’accès aux services, conditions de soutien pour une meilleure cohésion des interventions. L’accès est difficile et parfois inégale dans le réseau. Les conditions d’accès aux services post-secondaires diffèrent d’une institution à l’autre.

– L’emploi, réussir ses études maintenant que des adaptations sont disponibles et chercher sa place sur le marché de l’emploi, vouloir contribuer son expertise dans une carrière et participer pleinement dans la société.

Prises de position :

La situation de handicap touchant les personnes qui vivent avec un TA.

L’Institut TA s’est positionnée dans l’approche du processus de production du handicap. Une personne peut être en situation de handicap si elle doit s’acquitter d’une tâche qui lui demande d’utiliser une habileté déficitaire pour l’accomplir. Mais si une adaptation est mise en place lui permettant de s’acquitter de la tâche, elle ne se retrouverait plus en situation de handicap et pourrait faire la même tâche que tous.

L’enseignement intensif de l’anglais, langue seconde et les élèves identifiés en difficulté.

Dans le contexte où un programme intensif d’anglais langue seconde serait mis en pratique, l’Institut TA veut s’assurer qu’il serait accessible à tous les élèves. Il importerait à ce moment que les mesures d’adaptations soient accessibles autant pour l’anglais que n’importe quelle autre matière où l’adaptation est identifiée dans un plan d’intervention pour pallier à la difficulté.