fbpx

Mieux vivre avec un TDAH
Aider mes élèves à faire face aux tâches complexes

« Aujourd’hui, je vais modifier les équipes »

Aujourd’hui, je vais modifier les équipes.
– Puisque vous formez toujours les mêmes équipes, j’ai décidé de procéder autrement.
J’étale les bâtonnets portant les prénoms de mes élèves sur la table et je pioche les noms au hasard.
– Inès et Alyssa… Thomas et Mei…
Une fois mes duos formés, je demande à tous de faire une recherche sur les animaux en voie de disparition.
En circulant dans la classe, je constate que les nouvelles équipes fonctionnent très bien. Les élèves collaborent.
Mais tout à coup, je réalise mon erreur : Thomas et Mei en équipe, ce n’est pas l’idée du siècle.

Ils en sont à tailler leur crayon, alors que les autres équipes ont déjà choisi sur quel animal portera leur recherche. L’équipe d’Inès et Alyssa avance très vite. Pendant qu’Inès écrit le texte, Alyssa dessine l’animal.
– Thomas, Mei ! Mettez-vous au travail.
Ils me regardent tous les deux. Ils semblent aussi démunis l’un que l’autre face à l’ampleur de la tâche.

Mes alliés!

Les enseignants comme madame Provencher ne sont pas les seuls acteurs de l’école, ils peuvent compter sur le soutien de nombreux alliés.

• Professionnels scolaires

Le psychoéducateur et le technicien en éducation spécialisée (TES) soutiendront l’élève dans la gestion positive de ses comportements et de ses émotions.

L’orthopédagogue accompagnera l’élève dans son cheminement scolaire. Il l’aidera à mieux s’organiser et à mieux se concentrer au moyen de stratégies d’apprentissage.

• Professionnels de la santé

L’évaluation d’un neuropsychologue vous permettra de connaître le profil cognitif de votre élève, incluant ses forces et ses faiblesses. Des recommandations seront formulées à l’équipe-école et pourront être utilisées, dans la mesure du possible, pour bonifier le plan d’intervention de l’élève.

L’ergothérapeute pourra accompagner l’élève ainsi que toute la famille dans la mise en œuvre de routines qui simplifieront leur quotidien.

Mon plan de match

Pour aider vos élèves qui vivent avec un problème d’agitation ou d’impulsivité lié au TDAH, plusieurs interventions peuvent avoir des résultats significatifs. Par exemple, donner de l’attention positive est profitable. La qualité de l’attention que l’élève reçoit affecte la façon dont il se comporte et comment il répond à l’autre. Plus cette attention est positive et soutenue, plus il sera porté à bien se comporter. Dans le guide pratique, vous trouverez sept conseils pour donner de l’attention positive à vos élèves.

D’autres stratégies et interventions peuvent favoriser la réussite des élèves. Par exemple, on peut décomposer les tâches complexes et enseigner des stratégies métacognitives. Vous trouverez ci-dessous deux vidéos pour en apprendre plus sur ces sujets. Le contenu de ces vidéos est résumé dans des fiches conseils que vous trouverez dans le guide pratique.

→ Consultez le guide pratique [PDF]

« La rencontre des parents des élèves est toujours un moment que je redoute »

La rencontre des parents des élèves est toujours un moment que je redoute. Mais cette fois, plus que d’autres.
Thomas et Mei sont en échec en maths.
– Thomas a sauté plusieurs questions de l’examen sans s’en rendre compte et a perdu des points bêtement, dis-je aux parents du garçon.
– C’est vrai qu’il est impulsif, reconnaît sa mère. Il ne prend pas le temps de lire ou d’écouter les consignes.
Pour Mei, les choses sont différentes. Elle passe beaucoup trop de temps à lire l’intitulé des questions.

– Je reconnais que la question était plus complexe, dis-je à son père.
– Elle est pourtant excellente en maths, s’exclame son père.
J’approuve :
– Oui, et je suis sûre qu’elle savait toutes les réponses, mais elle a mis tellement de temps à lire les questions qu’il ne lui en restait plus pour se rendre jusqu’à la fin du contrôle. C’est vraiment dommage !
– Qu’est-ce que vous pouvez faire pour elle ? demande la mère.
Si elle ne comprenait pas, je pourrais lui réexpliquer, mais je ne peux malheureusement pas faire les examens à sa place.

Décomposer les tâches complexes pour favoriser la réussite des élèves

Les personnes aux prises avec des troubles d’apprentissage se sentent parfois dépassées par les tâches complexes. Voici quelques conseils pour aider vos élèves à gérer ces tâches.

Parce que chaque effort compte…

Il existe des facteurs de protection qui permettent d’atténuer les symptômes d’un TDAH et sur lesquels la famille peut intervenir :
• Relation positive avec l’élève ;
• Encadrement scolaire ferme, constant et sécurisant ;
• Bonne intégration sociale ;
• Bon rendement scolaire ;
• Collaboration parent-enseignant.

« Thomas et Mei m’obligent à me poser des questions sur ma façon d’enseigner »

Thomas et Mei m’obligent à me poser des questions sur ma façon d’enseigner.
– Ce sont pourtant des enfants qui ont de très bonnes capacités, dis-je à Agathe, l’enseignante la plus expérimentée de l’école.
– Je vois. Ces deux élèves doivent avoir une faible estime d’eux-mêmes, ce qui les entraîne toujours plus bas… constate Agathe.
– Oui. Ils se dévalorisent et je ne sais pas quoi faire pour les aider à remonter la pente.
– Est-ce que tes élèves comprennent bien comment planifier un travail ou mettre en place des stratégies pour résoudre un problème ? me demande Agathe.

– Je n’en suis pas sûre !
– Est-ce que tu leur demandes de faire un exercice, par exemple de maths, sans faire de démonstration au préalable ? me questionne Agathe.
– Je fais une démonstration de la théorie. Ensuite, lorsqu’ils font des exercices, j’écris le problème au tableau… et plus tard, je donne la réponse. Les élèves peuvent alors déterminer s’ils ont trouvé la réponse ou non…
– Si tu fais une démonstration de l’exercice, cela devrait leur montrer comment tu procèdes pour résoudre un problème. Ils pourront mettre ta technique en application… Leurs résultats n’en seront que meilleurs. Je vais passer dans ta classe et nous donnerons le cours de maths ensemble.

Comment enseigner des stratégies métacognitives

Il a été démontré que les élèves ayant un trouble d’apprentissage utilisent généralement moins de stratégies que les autres, ou qu’ils les utilisent de manière inefficace. L’enseignement des stratégies métacognitives est reconnu pour faciliter les apprentissages des élèves avec des troubles d’apprentissage ou des troubles associés. En plus, c’est profitable pour tous les élèves.


Réalité partagée

Au secondaire, Junior Robichaud a été victime d’intimidation. Il a décroché pour occuper un emploi. Après deux ans dans des emplois au salaire minimum, il a fait un DEP en charpenterie-menuiserie. La formation faisait beaucoup de place à la pratique, il lui a donc été plus facile d’apprendre. À la suite de sa séparation d’avec sa conjointe, il a dû commencer à s’occuper des devoirs de ses enfants. C’est ce qui l’a décidé à terminer son secondaire. Même s’il trouve la matière très difficile, il aime savoir qu’il pourra soutenir ses enfants et surtout leur prouver que même si eux aussi sont aux prises avec des troubles d’apprentissage, s’ils persévèrent, ils seront en mesure de réussir.
Source

« J’utilise plus régulièrement l’enseignement explicite »

Avec l’aide d’Agathe, l’enseignante la plus expérimentée de l’école, j’ai pu modifier ma pratique pédagogique et utiliser plus régulièrement l’enseignement explicite. Jean, le conseiller pédagogique, m’a également beaucoup aidée à parfaire mes pratiques.
– Voilà comment procéder pour résoudre cette division… dis-je aux élèves avant d’inscrire l’exercice au tableau.
Non seulement je fais une démonstration, mais je formule à voix haute mon raisonnement ou les stratégies que j’utilise pour trouver la solution. Cela améliore la compréhension des élèves.

– À vous maintenant d’essayer ! Thomas, prends ton temps. Relis bien la consigne dans ton cahier. Et si tu as une question, n’hésite pas à me la poser.
Je me tourne ensuite vers Mei.
– Je te conseille de lire d’abord toutes les questions. Si tu trouves qu’il y en a une qui est plus difficile, tu y reviendras plus tard. Réponds d’abord à toutes les questions dont tu connais bien la réponse. Cela te laissera du temps pour te concentrer ensuite sur la plus compliquée.
De leur côté, Inès et Alyssa avancent rapidement.
– Les filles, lorsque vous aurez terminé, vous irez expliquer à ceux qui ont besoin d’aide comment vous avez procédé pour résoudre les problèmes.
En impliquant toute la classe, je me rends compte que les « bons coups » des uns stimulent les autres.
Mei et Thomas sont conscients qu’ils ne sont pas stupides, et qu’ils peuvent réussir eux aussi en adoptant de nouvelles stratégies.

Pour en savoir plus

Au fil des ans, l’Institut des troubles d’apprentissage a développé de nombreux outils pour assurer l’égalité des chances des personnes qui vivent avec un trouble d’apprentissage, leur permettre de développer pleinement leur potentiel et de contribuer positivement à la société. Voici quelques-unes des ressources sélectionnées pour vous, n’hésitez pas à les consulter.

Dans cette conférence, Égide Royer présente 5 stratégies d’intervention concrètes, dont l’efficacité auprès des élèves qui vivent avec un trouble d’apprentissage ou un trouble associé a été maintes fois démontrée par la recherche.

Pour aller plus loin


À consulter

TDAH : informations, trucs et astuces
Attentiondeficit-info.com

Association canadienne pour le TDAH
Caddra.ca

Association de parents TDAH
Association Panda

Formations gratuites pour étudiants TDAH
Formation en ligne de l’Université de Laval

Répertoire de professionnels de santé
Trouvez un spécialiste


À voir

Site des documentaires diffusés à Télé-Québec sur le TDAH enfant, adolescent et adulte
TDAH mon amour


À lire

TDA/H : la boîte à outils, d’Ariane Hébert
Aux éditions de Mortagne

Mon cerveau a besoin de lunettes et Mon cerveau a ENCORE besoin de lunettes, d’Annick Vincent
Aux éditions de l’Homme


Notre précieux partenaire

Bibliographie

Institut national de santé publique du Québec. (2019, 24 avril). Surveillance du trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) au Québec. Gouvernement du Québec.
Inspq.qc.ca

Latulipe, M. et Poulin, P. (2020). Non aux étiquettes.
Aux éditions Dominique et Compagnie

Ministère de l’Éducation du Québec. (2004). Le plan d’intervention… au service de la réussite de l’élève. Cadre de référence pour l’établissement des plans d’intervention. Gouvernement du Québec.
Education.gouv.qc.ca

Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec. (2019). Rapport annuel 2018-2019. Gouvernement du Québec, p. 53.
Education.gouv.qc.ca

Polanczyk, G., de Lima, M. S., Horta, B. L., Biederman, J. et Rohde, L. A. (2007). The worldwide prevalence of ADHD: A systematic review and metaregression analysis. American Journal of Psychiatry, 164(6), 942-948.

Abonnez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût de nos dernières nouvelles!