fbpx

Dyslexie-dysorthographie
Mon enfant a de la difficulté à lire

« Quoi? »

— Quoi ? s’écrie Tarek, assis derrière son ordinateur portable.
Je tourne la tête vers lui.
— Que se passe-t-il ?
— La banque me facture des frais d’intérêt pour ma carte de crédit, répond-il d’un air stupéfait.
— C’est peut-être une erreur.
Il prend quelques secondes pour lire les informations à l’écran, puis il secoue la tête avec dépit.
— Ben non, c’est ma faute, dit-il. J’ai mal lu la date limite pour le paiement de la carte. J’étais persuadé que c’était la semaine prochaine…
— Papa a mal lu, comme moi, intervient Inès, qui dessine sagement non loin.

Tarek me lance un regard confus. Il y a quelques semaines, notre cadette a commencé à recevoir un soutien en orthopédagogie à l’école. Assad, son grand frère, avait bénéficié du même service quand il était au primaire. Un soir, Tarek m’a confié qu’il se voyait beaucoup dans les difficultés de nos enfants. À vrai dire, il ne serait pas étonné de recevoir, comme eux, un diagnostic de dyslexie-dysorthographie s’il faisait les tests.
Cette situation nous inquiète. Nous craignons de ne pas réussir à répondre adéquatement aux besoins de nos enfants. Et nous nous demandons si l’école sera en mesure de nous fournir un suivi constant.
Inès se lève de sa chaise. Je ne sais pas si elle a perçu le trouble de Tarek, mais elle va jusqu’à lui et lui fait un câlin.
— T’en fais pas, papa, lance-t-elle, la madame à mon école va pouvoir t’aider.
Je place une main devant ma bouche pour cacher le petit sourire sur mes lèvres. En fin de compte, elle n’a pas tort. Le mieux, c’est encore de poser nos questions aux personnes qui sont aptes à y répondre.

Mes alliés!

Les familles comme celle de Médina sont nombreuses à se demander quoi faire face aux difficultés de leurs enfants. Heureusement, elles ne sont pas seules.

• Milieu scolaire

Le corps enseignant représente le premier allié dans cette démarche. N’hésitez pas à
le contacter : il connaît les forces et les besoins de votre enfant. D’ailleurs, il travaille en étroite collaboration avec l’orthopédagogue de l’école, ce qui lui permet d’étudier en profondeur les difficultés rencontrées par votre enfant.

Les techniciennes et les techniciens en éducation spécialisée travaillent en périphérie au sein de l’école. Ils peuvent aider votre enfant à mieux vivre avec leur trouble d’apprentissage et à développer des stratégies de travail en fonction de leurs mesures d’adaptation en classe.

• Professionnels

Les orthopédagogues sont des acteurs clés pour l’apprentissage de votre enfant. En lecture et en écriture, leur rôle est d’identifier les difficultés spécifiques et ensuite d’intervenir. De plus, ils peuvent vous fournir de précieux conseils quant aux stratégies à adopter à la maison avec votre enfant.

Les orthophonistes sont, pour leur part, chargés de l’évaluation et de l’intervention des habiletés langagières tant à l’oral qu’à l’écrit. Ils peuvent poser le diagnostic de dyslexie-dysorthographie. En ce sens, le travail des orthophonistes guide et complète celui des orthopédagogues.

Mon plan de match

L’amélioration des compétences en lecture pour les enfants atteints de dyslexie-dysorthographie ou qui rencontrent des difficultés du même type vient d’abord avec un soutien planifié et ciblé élaboré par un professionnel. C’est en recevant un suivi régulier et efficace que votre enfant progressera dans ses habiletés à l’écrit.

Cependant, votre collaboration est essentielle dans cette démarche, alors qu’elle permet de maximiser l’effet des interventions. Ainsi, en plus du travail d’équipe, votre attitude positive face à la lecture et les stratégies que vous appliquez sont bénéfiques pour son apprentissage. Nous vous présentons ci-dessous quelques conseils pour accompagner votre enfant lorsqu’il rencontre des difficultés en lecture. Dans un deuxième temps, nous vous proposons des stratégies pour aider votre enfant qui a de la difficulté à comprendre ce qu’il lit.

Vous retrouverez toutes ces informations dans le guide pratique.

→ Consultez le guide pratique [PDF]

« Assise à côté d’Inès, je réprime un bâillement »

Assise à côté d’Inès, je réprime un bâillement.
Ma journée de travail a été longue. J’ai du mal à rester concentrée sur les devoirs.
— … quel…que…qu’un entre p…dans la sss…ch…au…chaumière. Toc, toc. Qui est là ? Ce… C’est noi…moi ! crié… euh… crie le garcon… çon…
Je dois avouer que sans l’image, j’aurais beaucoup de difficulté à comprendre l’histoire.
Heureusement, pour une fois, Inès lit de bon cœur. Elle commence à aimer ces séances de lecture accompagnée parce qu’ensuite nous discutons des personnages, de l’intrigue et des péripéties.

Pour qu’elle améliore ses compétences dans ce domaine, l’orthopédagogue nous a conseillé de lui faire lire un petit livre chaque soir. J’espère que ce sera efficace. En attendant, ça nous prend un temps fou. Je comprends qu’Inès n’aime pas trop lire. C’est si compliqué pour elle…
— Maman, c’est quoi un « pûcheron » ?
Oups ! J’étais dans la lune et je n’ai pas écouté ce qu’elle vient de lire. Un peu honteuse, je cherche la fameuse phrase des yeux. Ouf ! Je la trouve vite et comprends qu’elle a confondu la lettre B avec la lettre P, mais je ne sais pas quoi faire. Dois-je lui demander de relire la phrase ? Dois-je plutôt corriger son erreur ?
La fatigue me rend lourde. Tout ce que j’arrive à faire, c’est lui envoyer un sourire embarrassé. Ce soir, je me sens complètement dépassée par la situation.

Conseils pour accompagner votre enfant lorsqu’il rencontre des difficultés en lecture

Bien que le type de défis en lecture varie d’un enfant à un autre, voici quelques stratégies que vous pouvez utiliser avec votre enfant lorsque :

1. Votre enfant a de la difficulté à lire correctement les mots

Lorsque votre enfant a de la difficulté à lire un mot ou qu’il commet une erreur, laissez-lui cinq secondes pour qu’il ait la chance de se reprendre. Ensuite, lisez le mot pour lui. Pour qu’il ne perde pas le sens de ce qu’il est en train de lire, vous pourrez analyser, après la lecture, les mots qui ont été mal lus et lui expliquer comment il aurait pu bien les lire.

2. Votre enfant lit lentement, sans expression, et ne respecte pas les liaisons

Bien que la vitesse de lecture soit associée à une meilleure compréhension, sachez que l’important est d’abord que votre enfant identifie les mots correctement. Cela dit, la fluidité en lecture est pertinente à travailler. Pour ce faire, vous pouvez, par exemple :

• Lire plusieurs fois le même texte et noter sur un graphique les améliorations au cours de la semaine. Votre enfant sera motivé en voyant l’évolution de ses performances.
• Lire à tour de rôle. De cette façon, votre enfant ne se fatigue pas trop et reste concentré pour comprendre ce que vous lisez.
Lire en même temps. Lorsque vous lisez, votre enfant sera tenté d’imiter votre façon de lire, comme l’intonation que vous prenez, les liaisons que vous faites, etc.

Bien des activités existent pour améliorer la fluidité en lecture et souvent, les enfants adorent y participer.

3. Pour lire plus vite, votre enfant emploie le contexte des phrases et devine certains mots

Si votre enfant semble se fier aux premières lettres d’un mot ou au contexte de la phrase pour l’identifier, amenez-le à prendre conscience de cette tendance et discutez des désavantages de cette technique. Expliquez-lui que l’important n’est pas de lire le plus vite possible, mais bien de lire les mots correctement pour comprendre ce qu’on lit.

4. Votre enfant se fatigue et se décourage rapidement

Évidemment, pour un enfant qui n’a pas automatisé le code écrit, lire des textes et les comprendre est une activité laborieuse. Il est certain que votre enfant doit continuer de pratiquer ses habiletés parce que la lecture fera partie de son quotidien tout au long de sa vie. Néanmoins, lorsque vous jugez qu’un petit coup de pouce lui permettrait de réaliser correctement une tâche, n’hésitez pas à lire pour votre enfant (par exemple, lui lire une question de mathématiques pour un devoir). Cela lui permettra de vivre des réussites autrement et aussi de ne pas oublier que lire signifie avant tout de comprendre.

Parce que chaque effort compte…

Plusieurs stratégies existent pour accompagner votre enfant qui éprouve des difficultés à lire. Si vous êtes inquiets de ne pas choisir les bonnes, ne soyez pas gêné d’entrer en contact avec le milieu scolaire pour vérifier votre approche ou obtenir des conseils de la part du personnel professionnel qui intervient auprès de votre enfant. Vos questions seront toujours bien accueillies.

« Aujourd’hui, c’est la fête d’Inès »

Aujourd’hui, c’est la fête d’Inès. Elle hurle de joie en déballant la petite poupée qu’elle rêvait d’avoir depuis des semaines.
— Ma copine Clara a la même ! crie-t-elle en exhibant son nouveau jouet. Elle peut changer de couleur !
— Il faut faire quoi pour ça ? lui demande Assad.
— Ben… je sais pas…
— Ce doit être écrit sur la boîte, lui fait remarquer Tarek.
Inès s’empare de l’emballage en carton et commence à lire les instructions à voix haute :
— La dou…pou…pée Star…p…pin…pinque…
— C’est pink, la corrige Assad en lisant par-dessus son épaule. Ça veut dire « rose » en anglais.

Tarek lui fait signe de la laisser continuer. Inès reprend, les sourcils froncés par la concentration :
— Starpink… de… devient mau… ve quand on la.. p… onge dans… l…le… eau… fr…oibe. Elle re…trouve sa co… cou…leur rosse… rose d… ans l… l’eau ch… an… de.
— Veux-tu qu’on essaie ? l’interroge Tarek.
Inès hausse les épaules. Elle n’a pas l’air certaine. J’interviens :
— Est-ce que tu sais de quelle couleur peut devenir ta poupée ?
— Euh…
C’est bien ce que je pensais : elle n’a pas retenu ce qu’elle a lu. Tarek s’empresse de lui tendre un autre paquet emballé pour lui faire oublier sa gêne.
Le découragement m’envahit. Si elle n’arrive pas à comprendre une consigne aussi simple, comment fera-t-elle quand elle sera au secondaire ?

Stratégies pour accompagner votre enfant qui a des difficultés à lire

La compréhension de ce qu’on lit, c’est un mélange de plusieurs tâches qu’on fait de manière simultanée. Lorsqu’on a de la difficulté à bien identifier les mots, la compréhension de ce qu’on lit en est souvent affectée. Cet apprentissage peut être difficile pour les élèves ayant des besoins particuliers. Et si, d’un élève à un autre, les raisons de ces difficultés peuvent varier, il existe tout de même des stratégies pouvant vous aider en tant que parent à aider votre enfant qui a des difficultés à comprendre en lecture. La première capsule vidéo ci-dessous s’adresse aux enfants alors que la suivante est centrée sur les adolescentes et les adolescents :

Réalité partagée

«Vous savez, le TECFEE [test de certification en français écrit pour l’enseignement] que les futurs enseignants doivent réussir pour obtenir leur brevet, je l’ai réussi !» Pour quelqu’un qui a eu des difficultés en français tout au long de son parcours scolaire, il s’agit d’un réel exploit. Amélie Chiasson n’a eu son diagnostic de dyslexie et de dysorthographie que tardivement. Son trouble d’apprentissage lui a cependant permis de développer sa persévérance. Et c’est grâce à cette persévérance qu’elle enseigne aujourd’hui les techniques d’usinage à l’École des métiers de l’aérospatiale de Montréal. Source

« Ces derniers mois, Inès a fait de beaux progrès à l’école »

Ces derniers mois, Inès a fait de beaux progrès à l’école. Tarek et moi pensons que c’est grâce à l’orthopédagogue qui accompagne très bien notre fille. Toutefois, il y a quelques jours, celle-ci a tenu à nous féliciter personnellement pour nos efforts à tous. Visiblement, l’accompagnement et les rétroactions que nous offrons à Inès à la maison lui permettent de mettre en pratique certaines stratégies qui la font progresser.
Pour fêter ça, nous emmenons toute la famille au restaurant !
Inès tient à lire elle-même les plats qu’elle veut commander :

— En entrée, je vais prendre le v…erre de jus de lécu…gumes. Puis les ta…cos au p…pou…let cron…crousti…llant.
— Bravo, Inès ! la félicite Tarek. Tu reprends bien les syllabes, maintenant. Et que veux-tu boire ?
— Un jus d’orange ! s’exclame-t-elle sans regarder le menu.
— Veux-tu choisir un plat pour moi ? lui demande Assad en lui faisant un clin d’œil.
— Oui ! Pour toi, je commande des vers de terre gluants au ketchup !
— Miam ! lance notre aîné en se frottant le ventre.
Nous rions tous de bon cœur. Après tous ces mois de questionnement et de remise en question, ça fait vraiment du bien !

Pour en savoir plus

Au fil des ans, l’Institut des troubles d’apprentissage a développé de nombreux outils pour assurer l’égalité des chances des personnes qui vivent avec un trouble d’apprentissage, leur permettre de développer pleinement leur potentiel et de contribuer positivement à la société. Voici quelques-unes des ressources sélectionnées pour vous. N’hésitez pas à les consulter.

Cette formation présente les principales causes, caractéristiques et manifestations de la dyslexie-dysorthographie. Elle expose aussi les différents mécanismes présents dans les mesures de soutien et les stratégies d’enseignement pouvant favoriser l’apprentissage et la réussite des enfants présentant une dyslexie-dysorthographie.

→ Découvrir la formation sur la dyslexie-dysorthographie

Pour aller plus loin


À consulter

Documentation sur la dyslexie-dysorthographie
Naitreetgrandir.com
Articles et dossiers thématiques pour accompagner les enfants avec un trouble d’apprentissage
TA à l’école
Trousse d’intervention appuyée par la recherche pour l’enseignement de la lecture et de l’écriture
Réseau canadien de recherche sur le langage et l’alphabétisation
Outils pédagogiques pour l’enseignement de la lecture
ADEL
Ressource pour les parents et le corps enseignant sur la morphologie
Morphoplus
En recherche d’un professionnel ou d’une professionnelle pour une évaluation ou un suivi ?
Liste des bottins des membres du personnel professionnel
Le Service national du RECIT, Adaptation scolaire, offre une foule d’informations utiles, notamment sur les outils et fonctions de l’aide technologique.
Recitas.ca

À lire

Tessier, A. et Poirier, P. (2019). Dyslexie et dysorthographie : la boîte à outils.
Aux éditions de Mortagne
Poirier, P. et Morin, J. (2019). La dyslexie et la dysorthographie racontées aux enfants.
Aux éditions de Mortagne
Latulippe, M. et Poulin, P. (2020). Non aux étiquettes !
Dominique et Compagnie
Fortin, A. L’apprenant et ses aides technologiques en lecture et en écriture : comment l’accompagner au quotidien ?
Aux éditions Horizons

Notre précieux partenaire

Abonnez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût de nos dernières nouvelles!