fbpx

Astuce pour parents
« Mon enfant est anxieux »

Tout comme les adultes, les enfants vivent de l’anxiété​ (exemples : 1er jours d’école…)

Mais avant d’aller plus loin, qu’est-ce que l’anxiété :
– Une émotion universelle (fonction de protection) normale et saine ;​
– Une émotion basée sur la peur, mais plus diffuse​ ;
– Pas forcément une menace réelle mais plus l’anticipation d’une menace​ ;
– Un système complexe de réponses cognitives, affectives, physiologiques et comportementales.

Découvrez quatre stratégies pour aider votre enfant à mieux gérer son anxiété.

1. Soyez toujours à l’écoute de votre enfant, invitez-le à s’exprimer

Posez-lui des questions si vous croyez qu’il ne se sent pas bien. Aidez-le à mettre des mots sur ses émotions. Ne dramatisez pas la situation que vit votre enfant, mais ne la minimisez pas non plus. S’il est difficile pour lui de s’exprimer avec des mots, invitez votre enfant à s’exprimer par le dessin ou le jeu.

2. Adoptez une attitude calme, réconfortante et assurante

• Rassurez par votre présence ;
• Mentionnez que l’anxiété est une émotion normale ;
• Faites preuve de confiance pour gérer cette émotion ;
• Faites de la relaxation avec votre enfant pour l’aider à se détendre et à gérer son stress. Par exemple, apprenez-lui à faire des respirations abdominales.

3. Soulignez ses succès

Par exemple, rappelez-lui les peurs qu’il avait lorsqu’il était petit et qu’il a réussi à surmonter.

4. Apprenez à gérer votre anxiété

Évitez la propagation du stress à la maison, c’est-à-dire le stress que vous vivez en tant que parents qui peut résonner sur vos enfants.

À retenir

Il n’y a pas de méthode universelle pour négocier le stress et l’anxiété​. La bienveillance du parent est essentielle dans la relation avec l’enfant.

Tout comme les adultes, les enfants vivent de l’anxiété​ (exemples : 1er jours d’école…)

Mais avant d’aller plus loin, qu’est-ce que l’anxiété :
– Une émotion universelle (fonction de protection) normale et saine ;​
– Une émotion basée sur la peur, mais plus diffuse​ ;
– Pas forcément une menace réelle mais plus l’anticipation d’une menace​ ;
– Un système complexe de réponses cognitives, affectives, physiologiques et comportementales.

Découvrez quatre stratégies pour aider votre enfant à mieux gérer son anxiété.

1. Soyez toujours à l’écoute de votre enfant, invitez-le à s’exprimer

Posez-lui des questions si vous croyez qu’il ne se sent pas bien. Aidez-le à mettre des mots sur ses émotions. Ne dramatisez pas la situation que vit votre enfant, mais ne la minimisez pas non plus. S’il est difficile pour lui de s’exprimer avec des mots, invitez votre enfant à s’exprimer par le dessin ou le jeu.

2. Adoptez une attitude calme, réconfortante et assurante

• Rassurez par votre présence ;
• Mentionnez que l’anxiété est une émotion normale ;
• Faites preuve de confiance pour gérer cette émotion ;
• Faites de la relaxation avec votre enfant pour l’aider à se détendre et à gérer son stress. Par exemple, apprenez-lui à faire des respirations abdominales.

3. Soulignez ses succès

Par exemple, rappelez-lui les peurs qu’il avait lorsqu’il était petit et qu’il a réussi à surmonter.

4. Apprenez à gérer votre anxiété

Évitez la propagation du stress à la maison, c’est-à-dire le stress que vous vivez en tant que parents qui peut résonner sur vos enfants.

À retenir

Il n’y a pas de méthode universelle pour négocier le stress et l’anxiété​. La bienveillance du parent est essentielle dans la relation avec l’enfant.

Pour aller plus loin

À consulter

Fiche pratique [PDF]
« Mon enfant est anxieux »

Notre partenaire

Abonnez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût de nos dernières nouvelles!