fbpx

Astuces pour parents
« Mon adolescent ne comprend pas ce qu’il lit »

À l’arrivée au secondaire, on pense que les adolescents, qui ont appris à lire, sont maintenant prêts à apprendre de leurs lectures, ce qui n’est pas toujours le cas. En effet, pour certains élèves, entre autres ceux qui ont des besoins particuliers, les apprentissages de bases en lecture ne sont pas stabilisés. D’ailleurs, même lorsqu’ils le sont, ils n’évoluent pas naturellement en compétences avancées pour comprendre des textes en chimie ou en histoire.

Étant donné la complexification des textes au secondaire, si votre adolescent a de la difficulté à bien comprendre tout qu’il lit cela peut être normal, mais il se peut aussi qu’il ait des difficultés plus spécifiques. Il faut alors investiguer sur le type de difficulté qu’il pourrait avoir.

Découvrez dans cette capsule trois stratégies pour accompagner votre adolescent qui présente des difficultés à comprendre en lecture.

1. Assurez-vous que le décodage des mots est automatisé

Certains adolescents peuvent présenter des difficultés spécifiques qui persistent en lecture, notamment en raison du décodage des mots. Ces élèves ont de la difficulté à bien comprendre ce qu’ils lisent, car toute leur énergie est dépensée à décoder les mots que de les associer à la bonne signification.
Il s’agit du premier facteur à vérifier lorsque vous vous questionnez quant aux difficultés de votre adolescent.
Est-ce que sa lecture à voix haute est lente et saccadée? Est-ce qu’il se rend compte lui-même de ses difficultés à identifier certains mots?
Les manifestations des difficultés pour l’identification des mots varient d’un adolescent à un autre et certaines stratégies compensatoires s’installent avec le temps. Des mesures d’adaptation et des interventions pourraient toutefois aider votre adolescent à progresser en lecture. Ainsi, il s’avère pertinent d’aller vérifier s’il s’agit d’une problématique et de le faire en consultant son enseignant·e de français et éventuellement un·e orthopédagogue.

2. Variez les occasions pour apprendre du nouveau vocabulaire et de nouvelles connaissances

En plus de décoder les mots écrits, il faut que votre adolescent soit en mesure de les lier à une signification. Varier les occasions pour lui permettre d’apprendre des nouveaux mots et des connaissances peut l’aider à faire de meilleurs liens pendant ses lectures.

On peut penser à :
• Lors des soupers en famille : discutez de sujets d’actualité ou des concepts qu’il ont appris à l’école.
• Si votre adolescent vous accompagne toujours dans des activités en famille, variez ce que vous faites. Allez au musée et questionnez-le sur les mots que vous rencontrez, vous seriez surpris de remarquer que sa compréhension de certains mots n’est pas toujours solidifiée.
• Utilisez vous-même un vocabulaire varié lorsque vous parlez à votre adolescent, utilisez des noms plus complexes (métabolisme, processus), variez les adjectifs, les verbes et les marqueurs de relations (cependant, en effet).

3. Montrez l’exemple et partagez vos stratégies de lecture

Lorsqu’on lit, construire une idée globale d’un texte est un apprentissage complexe. Votre adolescent a besoin d’assistance pour y arriver et ainsi apprendre sur la matière qu’il lit dans les textes. Vous pouvez montrer l’exemple et partager vos meilleures stratégies. Voilà qui lui permettra de profiter pleinement de ses périodes d’étude.

Montrez lui comment se formuler une intention de lecture en fonction du type de texte lu : “Le texte qu’on lit porte sur le début de la Nouvelle-France, donc l’objectif est d’expliquer ce qui s’est passé à cette époque, il faut donc partir avec l’idée que ce texte est explicatif”.

Habituez le à se poser quatre types de questions lorsqu’il a terminé ses lectures. Des questions pour:
• Réagir (Qu’est-ce que je pense de la réaction de tel personnage?) ;
• Interpréter (Pourquoi il agit comme ça?);
• Apprécier (J’ai bien aimé ce passage parce que)
• Comprendre (Quels ont été les deux conseils que le personnage ont donné à son ami?).

À l’arrivée au secondaire, on pense que les adolescents, qui ont appris à lire, sont maintenant prêts à apprendre de leurs lectures, ce qui n’est pas toujours le cas. En effet, pour certains élèves, entre autres ceux qui ont des besoins particuliers, les apprentissages de bases en lecture ne sont pas stabilisés. D’ailleurs, même lorsqu’ils le sont, ils n’évoluent pas naturellement en compétences avancées pour comprendre des textes en chimie ou en histoire.

Étant donné la complexification des textes au secondaire, si votre adolescent a de la difficulté à bien comprendre tout qu’il lit cela peut être normal, mais il se peut aussi qu’il ait des difficultés plus spécifiques. Il faut alors investiguer sur le type de difficulté qu’il pourrait avoir.

Découvrez dans cette capsule trois stratégies pour accompagner votre adolescent qui présente des difficultés à comprendre en lecture.

1. Assurez-vous que le décodage des mots est automatisé

Certains adolescents peuvent présenter des difficultés spécifiques qui persistent en lecture, notamment en raison du décodage des mots. Ces élèves ont de la difficulté à bien comprendre ce qu’ils lisent, car toute leur énergie est dépensée à décoder les mots que de les associer à la bonne signification.
Il s’agit du premier facteur à vérifier lorsque vous vous questionnez quant aux difficultés de votre adolescent.
Est-ce que sa lecture à voix haute est lente et saccadée? Est-ce qu’il se rend compte lui-même de ses difficultés à identifier certains mots?
Les manifestations des difficultés pour l’identification des mots varient d’un adolescent à un autre et certaines stratégies compensatoires s’installent avec le temps. Des mesures d’adaptation et des interventions pourraient toutefois aider votre adolescent à progresser en lecture. Ainsi, il s’avère pertinent d’aller vérifier s’il s’agit d’une problématique et de le faire en consultant son enseignant·e de français et éventuellement un·e orthopédagogue.

2. Variez les occasions pour apprendre du nouveau vocabulaire et de nouvelles connaissances

En plus de décoder les mots écrits, il faut que votre adolescent soit en mesure de les lier à une signification. Varier les occasions pour lui permettre d’apprendre des nouveaux mots et des connaissances peut l’aider à faire de meilleurs liens pendant ses lectures.

On peut penser à :
• Lors des soupers en famille : discutez de sujets d’actualité ou des concepts qu’il ont appris à l’école.
• Si votre adolescent vous accompagne toujours dans des activités en famille, variez ce que vous faites. Allez au musée et questionnez-le sur les mots que vous rencontrez, vous seriez surpris de remarquer que sa compréhension de certains mots n’est pas toujours solidifiée.
• Utilisez vous-même un vocabulaire varié lorsque vous parlez à votre adolescent, utilisez des noms plus complexes (métabolisme, processus), variez les adjectifs, les verbes et les marqueurs de relations (cependant, en effet).

3. Montrez l’exemple et partagez vos stratégies de lecture

Lorsqu’on lit, construire une idée globale d’un texte est un apprentissage complexe. Votre adolescent a besoin d’assistance pour y arriver et ainsi apprendre sur la matière qu’il lit dans les textes. Vous pouvez montrer l’exemple et partager vos meilleures stratégies. Voilà qui lui permettra de profiter pleinement de ses périodes d’étude.

Montrez lui comment se formuler une intention de lecture en fonction du type de texte lu : “Le texte qu’on lit porte sur le début de la Nouvelle-France, donc l’objectif est d’expliquer ce qui s’est passé à cette époque, il faut donc partir avec l’idée que ce texte est explicatif”.

Habituez le à se poser quatre types de questions lorsqu’il a terminé ses lectures. Des questions pour:
• Réagir (Qu’est-ce que je pense de la réaction de tel personnage?) ;
• Interpréter (Pourquoi il agit comme ça?);
• Apprécier (J’ai bien aimé ce passage parce que)
• Comprendre (Quels ont été les deux conseils que le personnage ont donné à son ami?).

Pour aller plus loin

À consulter

Notre partenaire

Abonnez-vous à notre infolettre pour rester à l’affût de nos dernières nouvelles!