Revivez le Congrès d’été

Index des conférencier·e·s

Retrouvez ci-dessous la liste de tous les conférenciers et conférencières, classée par ordre alphabétique.

Britt-Mari
BARTH

Amélie
BÉDARD

Professeure émérite à l'Institut Supérieur de Pédagogie-Faculté d'éducation (ICP - FRANCE)

Britt-Mari Barth est professeure émérite à la Faculté d’éducation de l’Institut Supérieur de Pédagogie à l’Institut Catholique de Paris. Elle a été professeure invitée à l’Université de Harvard en 1993-1994, à l’Université Catholique de Louvain en 1999-2000 et à l’Université Catholique de l’Ouest en 2003-2009. Ses travaux portent sur le processus enseigner-apprendre, notamment sur le rôle de l’enseignant dans la médiation socio-cognitive des apprentissages.Traduite en huit langues, elle est l’auteure de trois ouvrages : L’Apprentissage de l’abstraction, Le Savoir en construction et Élève chercheur, enseignant médiateur – donner du sens aux savoirs (éditions Retz, Paris, et éditions Chenelière, Montréal) qui sont considérés comme des textes de référence dans le domaine de la pédagogie et sont régulièrement réédités.
Partant de l’expérience du terrain, la réflexion sur les processus enseigner/apprendre est à l’origine de sa recherche. Ses travaux, depuis 30 ans, l’ont conduite à élaborer une approche pédagogique qui est connue sous le nom de « la construction de concepts ».
Cette approche, à la fois pratique et théorique, cherche à prendre en compte, dans sa globalité, l’individu qui apprend, en situant l’apprentissage dans ses dimensions à la fois cognitives, affectives et sociales. Elle s’inscrit dans une vision éthique de la pédagogie: construire son savoir, c’est construire sa personne. Son but est d’outiller l’apprenant dans sa recherche de sens au cours des apprentissages scolaires.
Le cadre théorique se réfère à une orientation culturelle de la psychologie cognitive – dont Lev Vygotski et Jerome Bruner sont des précurseurs – mais également à d’autres apports des sciences cognitives et aux travaux récents de la recherche en éducation auxquels Britt-Mari Barth a participé. Elle y a développé des concepts comme médiation socio-cognitive, conceptualisation, outils intellectuels, métacognition, intersubjectivité, dialogue cognitif, lien affectif/cognitif.
Elle est actuellement impliquée dans des dispositifs de recherche et de formation des enseignants. Par ailleurs, elle est membre du Conseil du 3° cycle à l’Institut Supérieur de Pédagogie, ICP, et du conseil scientifique de l’Erasmus Expertise.

Professionnelle à l'inclusion scolaire à la Commission scolaire des Premières-Seigneuries

À titre de bachelière en enseignement en adaptation scolaire et sociale, j’ai acquis de l’expérience dans des champs d’expertise fort diversifiés depuis le début de ma carrière. Les divers postes que j’ai occupés m’ont permis de bien développer mon expertise auprès de différentes clientèles. De plus, j’ai tenu à deux reprises le rôle d’orthopédagogue-conseil auprès des enseignants dans le cadre de projet-pilote. Depuis maintenant 4 ans, je suis professionnelle, j’ai débuté comme professionnelle à l’accompagnement des nouveaux enseignants et je suis maintenant professionnelle à l’inclusion scolaire depuis 3 ans. J’accompagne les équipes-écoles à mettre en place des pratiques universelles et inclusives. Je chapeaute aussi un projet d’enseignant-accompagnateur (LEAD) dans les milieux pour favoriser cet accompagnement, répondre aux besoins des élèves et faire rayonner les pratiques appuyées par la recherche.

Marc-André
BÉLANGER

Rachel
BERTHIAUME

Conseiller pédagogique en mathématique à la Commission scolaire des Samares

J’oeuvre dans le domaine de l’éducation depuis 20 ans au sein de la Commission scolaire des Samares. J’ai été enseignant au secondaire et, en mars 2010, j’ai accepté le défi de devenir conseiller pédagogique en mathématique au secondaire. Une nouvelle opportunité s’est offerte à moi l’an dernier, celle de faire le saut au primaire et de faire partie, à temps partiel, de l’équipe d’accompagnateur en intervention en milieu défavorisé du ministère de l’éducation. J’ai été diplômé de l’université de Sherbrooke en enseignement au secondaire en 2001.

Professeure titulaire à l'Université de Montréal

Rachel Berthiaume détient un baccalauréat en sciences du langage, une maîtrise en didactique des langues et un doctorat en linguistique de l’Université du Québec à Montréal. Depuis 2009, elle est professeure au département de didactique de l’Université de Montréal. Ses travaux portent surtout sur l’enseignement/apprentissage de la reconnaissance des mots et du vocabulaire auprès d’élèves en difficulté ou non du primaire. Elle enseigne principalement aux étudiants en formation initiale en enseignement en adaptation scolaire et à la maîtrise en orthopédagogie.

François
BOWEN

Caroline
BRASSARD

Professeur titulaire à l'Université de Montréal

Professeur titulaire au département de psychopédagogie de l’Université de Montréal et directeur du Groupe de recherche appliquée sur la socialisation et la prévention de la violence à l’école et directeur de recherche du programme DIRE-MENTOR et de l’outil Mobilisation CVI.

Professeure à l'Université TELUQ

Caroline Brassard est professeure en formation à distance au Département d’ éducation de l’Université TÉLUQ depuis 2009 et s’implique en formation à distance depuis près de 20 ans dans des tâches d’encadrement, de conception, d’administration et dans divers projets de formation à distance. Titulaire d’un doctorat en éducation et d’un baccalauréat en adaptation scolaire et sociale, elle s’intéresse, entre autres, aux enjeux de la formation à distance auprès des étudiants ayant des besoins d’apprentissage.

Ron
CANUEL

Julie
CHANDONNET

Stratège en éducation

Titulaire d’un baccalauréat en éducation et d’un MBA en administration des affaires à l’Université McGill, Ronald Canuel a travaillé pendant plus de 34 ans dans le domaine de l’éducation publique au Québec et a reçu de nombreuses distinctions pour son leadership et sa vision. En 2003, lorsqu’il était à la tête, à titre de directeur général, de la Commission scolaire Eastern Townships, Ronald Canuel a été le principal architecte de l’un des premiers programmes canadiens intégrant l’ordinateur sans fil pour les élèves et les enseignants à l’échelle de toute une commission scolaire, une initiative qui se poursuit encore aujourd’hui. En 2010, il a joint les rangs de l’Association canadienne d’éducation à titre de président.

Enseignante 6e année à la Commission scolaire de la Capitale

Détentrice d’une maîtrise en psychoéducation/adaptation scolaire, Julie Chandonnet enseigne au 3e cycle du primaire depuis près de 20 ans. Elle intègre la technologie dans sa classe pour favoriser les apprentissages, l’autonomie des élèves ainsi que pour offrir de la rétroaction efficace à ses élèves. Ses méthodes d’enseignement et d’évaluation sont différents et incluent même une autre de ses spécialisations : le jeu d’évasion pédagogique.

Rose-Marie
CHAREST

Jocelyne
CHEVRIER

Psychologue et conférencière

-Maîtrise et scolarité de doctorat à l’Université de Montréal (1978) ;
-Psychologue clinicienne à la Clinique Cherrier ;
-Présidente de l’Ordre des psychologues (1998-2015) ;
-Conférencière lors d’événements, de webinaires et de formations ;
-Auteure, animatrice, chroniqueuse, invitée à commenter l’actualité d’un point de vue psychologique dans différents médias.

Professeure agrégée à l'Université de Sherbrooke

Professeure agrégée au département de gestion de l’éducation et de la formation à l’Université de Sherbrooke, Mme Chevrier a été durant 20 ans directrice d’établissements scolaires incluant des classes pour des élèves à besoins particuliers. Titulaire d’un doctorat en administration et fondements en éducation de l’Université de Montréal, ses intérêts de recherche concernent les pratiques de gestion des directions d’établissements qui favorisent la réussite, l’insertion professionnelle des directions d’établissements, les mesures de soutien aux apprentissages et la gestion du changement. Elle initie et participe à des projets de recherche collaboratifs dans les milieux de pratique.

Pierre
COLLERETTE

Daniel
DAIGLE

Professeur honoraire à l'Université du Québec en Outaouais

Professeur retraité en gestion à l’UQO, où il a été professeur de 1980 à 2011. Il a aussi occupé des fonctions de gestion pendant plus de 10 ans.
Ses recherches et son enseignement sont surtout reliés à la gestion du changement, aux pratiques de gestion efficaces et à l’évolution des organisations dans la conjoncture contemporaine.
Il s’intéresse entre autres aux problèmes de gestion de la transition mais également à l’efficacité des organisations en contexte de turbulence, et il a accompagné un grand nombre d’équipes de direction dans leur poursuite de la performance. Il intervient comme consultant et conférencier au Canada et en Europe.

Professeur titulaire à l'Université de Montréal

Daniel Daigle détient un baccalauréat en enseignement du français langue seconde et une maîtrise en didactique des langues de l’UQAM. Il détient aussi un doctorat en sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Professeur au département de didactique de l’Université de Montréal depuis 2003, ses travaux portent surtout sur l’enseignement/apprentissage de la reconnaissance et de la production des mots écrits auprès d’élèves en difficulté ou non du primaire. Il enseigne principalement aux étudiants en formation initiale en enseignement en adaptation scolaire et à la maîtrise en orthopédagogie.

Éric
DIONNE

Stéphanie
DIONNE

Professeur agrégé à l'Université d'Ottawa

Eric Dionne est professeur agrégé à la faculté d’éducation et à la faculté de médecine de l’Université d’Ottawa. Il est aussi titulaire de la chaire de recherche en pédagogie médicale UOttawa-ISM (Institut du savoir de l’hôpital Montfort). Ses intérêts de recherche touchent au développement et à la validation d’outils de cueillette de données afin de mesurer ou d’observer des apprentissages simples et complexes. Il s’intéresse également à la modélisation des scores aux tests et au transfert des connaissances dans le domaine de l’édumétrie. Il est le directeur de la revue Mesure et évaluation en éducation depuis 2014.

Directrice développement à l'École Branchée, animatrice, coach et conférencière

Stéphanie Dionne cumule 15 ans dans le domaine des technologies destinées à un usage éducatif, dont les tableaux numériques interactifs. Elle est mère de trois enfants, coach professionnelle certifiée PNL. Depuis 3 ans, elle anime les RDV pédagogiques de l’École branchée en plus d’être directrice du développement et des partenariats au sein de l’organisme. Elle croit profondément au potentiel de leadership des parents et des enseignants ainsi qu’à leur capacité de s’unir dans une mentalité de coéducation pour créer des contextes d’apprentissage vivants et actuels afin que les jeunes deviennent des citoyens éthiques et pleinement épanouis à l’ère du numérique.

Stéphanie
DIONNE

Mélanie
DUTEMPLE
Orthopédagogue, doctorante et chargée de cours au Centre d'apprentissage Molière et Copernic

D’abord bachelière en études littéraires, Mélanie Dutemple a été responsable d’un centre d’aide en français au collégial et professeure de français et de littérature pendant près de 20 ans. Elle a par la suite complété une maîtrise en orthopédagogie avec mention d’excellence sous la direction des professeurs André Moreau et Brigitte Stanké. Ses travaux ont porté sur l’enseignement explicite de l’orthographe lexicale aux élèves dyslexiques.
Doctorante en éducation, elle concentre présentement ses recherches sur l’enseignement des régularités orthographiques et offre des formations et des conférences internationales sur le sujet.

Julia
FERRARI

Manon
FORTIN
Directrice stratégique de la pédagogie inclusive à l'Institut des troubles d'apprentissage

Julia Ferrari obtained her PhD in Developmental Psychology and Education from OISE at the University of Toronto. Over the past 5 years she has worked with school teams in Anglophone, Francophone, and Indigenous communities across Canada. Julia has provided professional development as well as curriculum development to ensure that teachers have the necessary tools to meet the needs of all learners, in particular those with or at-risk for learning disabilities. She also teaches courses related to special education, response to intervention, and executive functions at the University of Toronto.

Chargée de projet au Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement Supérieur

Manon Fortin oeuvre depuis plus de trente ans en éducation. Elle a enseigné pendant 14 ans au primaire à la Commission scolaire des Bois-Francs avant d’occuper tour à tour les postes de conseillère pédagogique, coordonnatrice de l’enseignement, directrice adjointe au secondaire et directrice au primaire à la Commission scolaire des Découvreurs. À l’automne 2017, elle a rejoint l’équipe de la direction de l’adaptation et des services complémentaires au MEES. Elle participe aux travaux de recherche et de développement en lien avec le dossier « Climat scolaire, violence et intimidation ». Détentrice d’une maîtrise en gestion de la formation sur la thématique du sentiment d’efficacité personnelle, elle agit aussi à titre de ressource professorale au diplôme de deuxième cycle des directions d’établissements à l’Université de Sherbrooke. Depuis plusieurs années, elle accompagne les directions dans le cadre du cours sur la gestion des activités éducatives et pédagogiques. Certains la connaissent aussi pour certaines de ses contributions dans le dossier du développement professionnel au sein de l’Association québécoise des directions d’établissement (AQPDE).

Andréanne
GAGNÉ

Patricia
GAREL

Professeure agrégée à l'Université du Québec à Montréal
Andréanne Gagné est professeure au département de didactique des langues de l’UQAM depuis 2009. Depuis la fin de ses études doctorales, son domaine de recherche est l’émergence de la littératie chez les enfants unilingues et bilingues. Elle a publié des travaux sur le rôle des pratiques éducatives des parents sur la littératie émergente. Plus récemment elle s’est intéressée à l’effet des émotions et du climat de classe sur les apprentissages.
Psychiatre au département de psychiatrie du CHU Sainte-Justine et professeur agrégée de clinique à l’Université de Montréal
Docteur Patricia Garel est psychiatre au département de psychiatrie du CHU Sainte-Justine et professeure agrégée de clinique à l’Université de Montréal. Elle a complété ses études médicales à Paris (France). D’abord recrutée comme professeur adjoint de clinique par l’Université McGill, elle a travaillé à l’Hôpital Douglas de 1986 à 1990. Elle a ensuite rejoint le Département de psychiatrie de l’Hôpital Sainte-Justine. Responsable des activités académiques et de l’enseignement de 1994 à 2002, chef du département de psychiatrie du CHU Sainte-Justine de 2002 à 2012, elle s’est activement impliquée dans la formation continue des médecins et des équipes d’intervenants en santé mentale. Elle est reconnue pour son engagement clinique auprès des enfants et des adolescents atteints de maladie psychiatrique et leur famille. L’expertise clinique du Dr Garel se situe dans le domaine de l’adolescence avec un intérêt marqué pour le travail à l’urgence, l’hospitalisation et l’évaluation des différentes approches thérapeutiques. Elle est également chercheur au Centre de recherche du CHU Ste-Justine.
Depuis 2009, elle a développé un projet de réhabilitation sociale par l’art et la créativité, Espace Transition, en partenariat avec des institutions de prestige comme le Cirque du Soleil, Jeunesses Musicales du Canada, le Musée des Beaux Arts de Montréal et récemment l’Opéra de Montréal.
En 2017, elle a reçu le prix Excellence, expertise et compétence du CMDP du CHU Sainte Justine pour sa carrière et ses réalisations professionnelles.

Marie-Pier
GODIN

Marie-Philippe
GOYER

Chercheuse postdoctorale à l'Université de Montréal

Marie-Pier Godin détient un doctorat en éducation de l’UQAM et travaille actuellement comme chercheuse postdoctorale au département de didactique de l’Université de Montréal. Elle s’intéresse à l’enseignement et l’apprentissage de la lecture-écriture chez les élèves en difficulté, particulièrement chez ceux présentant des troubles langagiers. Les liens qu’entretiennent l’oral et l’écrit, le développement des représentations lexicales, ainsi que l’apprentissage de l’orthographe sont au cœur de ses récents travaux de recherche.

Orthopédagogue à la Commission scolaire des Patriotes
Détentrice d’un diplôme en adaptation scolaire, Marie-Philippe Goyer a travaillé en classes spécialisées ainsi qu’en orthopédagogie en milieux scolaires et privés. Elle est également fondatrice de l’entreprise ScolAide, qui vise à outiller le plus grand nombre d’enseignants et d’élèves en difficultés. Marie-Philippe complète présentement sa maîtrise en orthopédagogie à l’UQAM afin de satisfaire sa curiosité professionnelle.

Nancy
GOYETTE

Ingrid
KELADA

Professeure et chercheure à l'Université du Québec à Trois-Rivières

Nancy Goyette, Ph. D., est professeure et chercheure au département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Elle s’intéresse au bien-être en enseignement, à la construction identitaire chez les enseignants et au concept de bienveillance dans les institutions éducatives. Elle développe la psychopédagogie du bien-être, qui étudie l’impact de l’enseignement et de l’apprentissage du bien-être chez les enseignants, les élèves et sur l’environnement scolaire. Sa recherche actuelle, financée par le Fond de recherche société et culture (FRSC), explore la construction identitaire qui favorise le bien-être chez des enseignants novices lors de leur insertion professionnelle.

Psychologue organisationnelle à KCC Psychologie positive organisationnelle

Ingrid Kelada, psychologue organisationnelle, conférencière et auteure, est passionnée par l’identification et le développement des talents, le bonheur et la performance.
Comptant plus de 25 ans d’expérience, elle met son expertise au service d’une clientèle diversifiée. Elle est bilingue et membre de l’ordre des psychologues du Québec. Auteure du livre « 21 Days to Happiness », sa passion professionnelle: la performance et l’engagement au travail. Inspirer les autres. Changer des vies. Faire une différence!
Elle est recherchée pour : sa compréhension des humains au travail, ses conseils pratiques, son impact et son sens de l’humour.

Nancy
LATULIPPE

Normand
LESSARD

Enseignante à l'English Montreal School Board

Nancy Latulippe est enseignante à l’EMSB, chargée de cours et superviseur de stage à l’Université du Québec à Montréal et étudiante au doctorat en éducation à la même Université. Son dernier diplôme obtenu est un M.Ed (OISE).

Directeur général de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin

Directeur général à la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin depuis 2008, M. Normand Lessard œuvre quotidiennement avec des gens engagés et passionnés. Détenteur d’une maîtrise en administration scolaire de l’Université de Sherbrooke, il a fait ses débuts comme enseignant pour occuper par la suite les fonctions de direction d’établissement, direction du Service de la FPEA.
Son engagement au sein du réseau scolaire l’a amené à occuper différents postes sur différents organismes tels la présidence de PRÉCA, à la coprésidence du comité de gouvernance FPEA, à la vice-présidence de l’ADIGECS, de la FCSQ, CRPMT de Chaudière-Appalaches et membre de la CPMT et du comité de rédaction de la revue EdCan.

Lise
L’HEUREUX

Marie-Josée
MARINEAU-HARNOIS

Directrice-fondatrice, orthopédagogue, formatrice et consultante à la Faculté de Lexie et Graphie

Madame L’Heureux a une maitrise en didactique des langues. Elle est une experte du rôle de la morphologie en apprentissage de l’orthographe lexicale au primaire. Elle a aussi complété un programme court d’études supérieures en psycholinguistique et une formation de 55 heures en enseignement phonique systématique et explicite de l’anglais. Elle est orthopédagogue en pratique privée depuis 2014 et la directrice fondatrice de La faculté de Lexie et Graphie, un service de formation continue et d’accompagnement en prévention et en évaluation-intervention des difficultés d’apprentissage. Elle siège également au CA de L’ADOQ depuis 2015.

Conseillère pédagogique à au RÉCIT national de l'adaptation scolaire

Marie-Josée M-Harnois a obtenu son baccalauréat en enseignement du français et de l’histoire au secondaire de l’UQTR en 1994. Elle a ensuite travaillé en enseignement du français à la Commission scolaire du Chemin-du-Roy pendant environ 13 ans. Pendant sa transition vers la conseillance pédagogique, Mme Harnois a complété un DESS en accompagnement des pairs en éthique et culture religieuse de l’UQTR en 2010. Elle a fait le saut professionnel et a exercé la profession de conseillère pédagogique pour la Commission scolaire des Bois-Francs pendant une dizaine d’années. Ses principaux dossiers étaient l’enseignement du français au 2e cycle du secondaire, l’enseignement de l’ÉCR, l’enseignement du français en adaptation scolaire, l’enseignement ressource et l’enseignement du français auprès des élèves immigrants. Elle a également suivi la formation initiale des directions d’école et d’établissement (FIDÉE) à l’Université de Sherbrooke en 2017. Elle est présentement conseillère pédagogique pour le RÉCIT national en l’adaptation scolaire.

Sonia
LUPIEN

Garine
PAPAZIAN-ZOHRABIAN

Chercheure scientifique, fondatrice et directrice du Centre d’Études sur le stress humain

Sonia Lupien détient un doctorat en neuroscience de l’Université de Montréal et elle est titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur le stress humain. Professeure titulaire au département de psychiatrie de la faculté de médecine à l’Université de Montréal, elle a fait des études postdoctorales à l’Université de Californie à San Diego et à l’Université Rockefeller de New York.

Professeure agrégée à l'Université de Montréal

Détentrice d’un Doctorat (Ph.D) en psychologie clinique, Garine Papazian-Zohrabian est professeure agrégée au département de psychopédagogie et d’andragogie de l’Université de Montréal, chercheure régulière de SHERPA et psychologue, psychothérapeute, membre de l’Ordre des psychologues du Québec. Depuis 2019, elle est responsable de l’équipe de recherche interdisciplinaire sur les familles réfugiées et demandeuses d’asile (FRQSC).
Son expérience clinique, ses recherches, son enseignement et ses publications portent sur le développement de l’enfant, son adaptation et ses apprentissages, les processus migratoires et leur influence sur la santé mentale des jeunes, les processus normaux et pathologiques des deuils, les traumatismes et leur transmission, leur influence sur l’adaptation de l’enfant et ses apprentissages ainsi que la construction et l’expression identitaire.

François
MASSÉ

Éric
MORISSETTE

Consultant en éducation

M. Massé a entrepris sa carrière à titre d’enseignant dans les écoles de langue française en Ontario. Depuis 1998, il a occupé des postes de gestion, passant de directeur d’école à surintendant de l’éducation au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est à Ottawa. Il a collaboré avec ces écoles à effectuer une transformation culturelle vers une communauté d’apprentissage professionnelle pendant plus de 13 ans. Durant ce temps le conseil scolaire est devenu le conseil le plus performant aux évaluations provinciales en Ontario. Détenant une maîtrise en administration scolaire, il a été membre fondateur et président de l’Institut de leadership de l’Ontario. Il a également été président de l’Association des gestionnaires en éducation franco-ontarienne (AGEFO).
M. Massé a travaillé avec des directions d’école de la Colombie-Britannique, du Manitoba, de la Saskatchewan et du Nouveau-Brunswick. Il également travaillé avec les écoles du Conseil d’éducation des Premières Nations du Québec. Depuis maintenant trois ans il travaille avec plusieurs commissions scolaires du Québec avec le projet CAR de la Fondation Chagnon.

Professeur agrégé à l'Université de Montréal

Éric Morissette est professeur de formation pratique à la faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Il a pour mandat de développer des partenariats pour accompagner les directions d’école dans l’amélioration et l’efficacité des écoles. Dès l’âge de 20 ans, il amorce sa carrière dans le milieu de l’éducation, comme éducateur au Centre Jeunesse de Laval, tout en complétant une formation en orthopédagogie à l’Université de Montréal. Il devient enseignant en classe spéciale, auprès d’une clientèle nécessitant un soutien sur le plan comportemental. Il poursuit son travail comme professionnel dans une école secondaire avant de faire le saut du côté de la direction d’école, où il supervise l’environnement éducatif des clientèles en adaptation scolaire et des profils sportifs. Ses champs d’intérêt sont la motivation, la réussite scolaire, la violence et l’intimidation à l’école. Pr Morissette est en nomination pour le prix d’excellence en enseignement 2019 de l’Université de Montréal.

Nancy
OUELLET

Mélanie
PARÉ

Agente de développement à la Commission scolaire des Estuaires

Agente de développement, Mme Ouellet œuvre, depuis 21 ans, à la commission scolaire ou centre de service scolaire de l’Estuaire. Son mandant comporte plus spécifiquement la recherche, l’analyse et le développement d’activités reliées à la thématique de l’intervention en milieu défavorisé (IMD). Elle voit à la planification, la coordination et l’animation de la mise en œuvre du plan d’action en lien avec l’IMD en collaborant avec les partenaires des différents milieux.

Professeure agrégée à l'Université de Montréal

Titulaire d’un baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire et d’un doctorat en psychopédagogie, ses recherches et son enseignement portent sur la formation des enseignants à la différenciation pédagogique, l’apprentissage en classe et l’inclusion scolaire. Elle est chercheuse régulière au Laboratoire international sur l’inclusion scolaire (LISIS). Ses plus récents travaux portent sur la mise en oeuvre de l’inclusion scolaire dans les établissements du réseau des écoles alternatives du Québec. Elle est coauteure des ouvrages « Mieux répondre aux besoins diversifiés de tous les élèves » (2016) et « Des modèles de services pour favoriser l’intégration scolaire » (2010).

Michèle
POTVIN

Julie
R.-BORDELEAU

Orthopédagogue

Détentrice d’un baccalauréat en orthopédagogie (1985) et d’une maîtrise de recherche en éducation (2020), Michèle Potvin a été orthopédagogue en milieu scolaire et enseignante en adaptation scolaire; elle est maintenant orthopédagogue en pratique privée et partage son expérience et son expertise en évaluation en donnant des conférences lors de différents colloques et congrès (L’ADOQ, AQEP, AQED, ACPEQ). Créatrice dans l’âme, elle conçoit du matériel adapté aux élèves qui ont besoin d’un support visuel et logique et a conçu ÉvadiGraphe, un outil diagnostique des compétences en orthographe qui a été validé en maîtrise de recherche.

Consultante en éducation

Julie R.-Bordeleau est mère de 4 garçons, auteure, blogueuse et conférencière en éducation. Elle collabore notamment avec l’École branchée, Carrefour éducation, TFO Média et Alloprof Parents. Apprenante à vie, elle est une passionnée d’éducation hors de la boîte, d’apprentissage libre et d’utilisation du numérique pour apprendre. Croyant que chaque enfant mérite une éducation qui réponde à ses besoins, elle dédie son blogue Apprendre.education aux acteurs de changement qui façonnent le monde de l’éducation chacun à leur image, qu’ils soient professionnels en éducation ou parents.

Nathalie
RINGUETTE

Karen
ROBERGE
Professionnelle, sexologue et enseignante
Sexologue et enseignante depuis plus de vingt-cinq ans, Nathalie Ringuette a aussi été conseillère pédagogique en éducation à la sexualité au sein de la Commission scolaire de la Capitale. Elle a enseigné au secondaire dans des milieux stimulants grâce à la diversité culturelle des élèves et aux nombreux défis à relever en raison de l’indice de défavorisation. Ayant à cœur de favoriser le développement du potentiel unique de chaque élève, elle privilégie l’utilisation de la pédagogie par projet et de l’entrepreneuriat.
Les projets réalisés par ses élèves et elle ont été récipiendaires de plusieurs prix.
Elle détient un baccalauréat en sexologie, trois certificats (enseignement, théologie et
français) et terminera sous peu un microprogramme en sexualité humaine – études sur les abus sexuels. Elle est coauteure de trois trousses pédagogiques, l’une d’elle portait sur le démarrage d’une Jeune coop spécialisée en alimentation santé dans une école secondaire, tandis que les deux autres avaient pour thème l’éducation à la sexualité au secondaire. Ses réalisations ont bénéficié d’un large rayonnement et son implication a été reconnue par l’organisation Forces Avenir à titre de Personnel engagé.
En août 2019, elle s’est jointe à l’équipe de l’éducation à la sexualité à la Direction de
l’adaptation et des services complémentaires au MEES.
Chargée de projet à la direction des services éducatifs complémentaires et de l'intervention en milieu défavorisé au Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement Supérieur

Karen Roberge est chargée de projet à la Direction des services éducatifs complémentaires et de l’intervention en milieu défavorisé au MEES. Elle oeuvre plus particulièrement au dossier Climat scolaire Violence Intimidation. Madame Roberge compte vingt ans d’expérience en éducation, dont dix ans à titre d’enseignante et par la suite, en tant que directrice d’écoles secondaires. Elle détient un diplôme de deuxième cycle en gestion de la formation. Au MEES, elle s’occupe notamment de dossiers sur les diversités de genre et des familles, la mobilisation du personnel à l’égard du plan de lutte à l’intimidation et à la violence dans les écoles, ainsi que divers dossiers relatifs au bien-être des élèves.

Richard
ROBILLARD

Marie-Philippe
RODRIGUE

Consultant en psychopédagogie, chargé de cours au département d'enseignement au préscolaire et primaire à l'Université de Sherbrooke

Psychopédagogue de formation universitaire de deuxième cycle, Richard Robillard est formateur universitaire depuis 1980, superviseur de stage, direction d’école primaire, conseiller pédagogique et enseignant au primaire et au secondaire.

Orthophoniste en clinique privée

Détentrice d’un baccalauréat en psychologie et d’une maîtrise en orthophonie, Marie-Philippe Rodrigue a gradué en 2015 à l’Université Laval. Elle a fondé sa clinique privée dans la région de Québec dès l’obtention de son diplôme et de son permis. Elle a vendu cette clinique à la fin de l’année 2019 pour se concentrer sur la télépratique, toujours dans le secteur privé. Elle travaille principalement auprès de la clientèle d’âge scolaire (notamment avec les élèves du 3ème cycle du primaire et du secondaire). Elle travaille aussi en collaboration avec les dentistes et orthodontistes avec la clientèle présentant des troubles orofaciaux myofonctionnels.

Noémia
RUBERTO
Professeure à l’Université du Québec en Outaouais

Noémia Ruberto est professeure au département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec en Outaouais au campus de Saint-Jérôme. Elle détient un doctorat et une maîtrise en didactique du français ainsi qu’un baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire de l’Université de Montréal. Elle a travaillé comme orthopédagogue dans le milieu scolaire pendant une dizaine d’années. Ses recherches actuelles concernent les difficultés associées à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture du français par les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA).

Abonnez-vous à notre infolettre mensuelle pour rester à l’affût de nos dernières nouvelles!