Les possibilités d’étude postsecondaire


Tous les jeunes du secondaire doivent faire un choix lorsqu’il veulent poursuivre leurs études. Ce choix sera fait en fonction de leurs intérêts. Toutefois, les individus qui ont un trouble d’apprentissage (on dit qu’ils sont «en situation de handicap», alors qu’on les nommait EHDAA au primaire et au secondaire) doivent en plus se questionner sur les services offerts selon la formation et l’établissement qu’ils vont choisir. Il est important de bien s’informer. Dans ce compte-rendue d’entrevue, Odette Raymond, consultante en inclusion, vous parle des 3 types de formations au post-secondaire. 

________

Les 3 types de formations
1.  Formation professionnelles
2. Formation collégiale
3. Formation universitaire

________

 

1. Formation professionnelle (1:28)


La formation professionnelle, c’est quoi?

Une formation qui suit le secondaire et qui permet d’apprendre un métier et de devenir un spécialiste dans des domaines très variés (construction, électricité, conduite de camion, esthétique, finance, etc.) 

Quel sont les services d’aide aux étudiants avec un TA?

Dans tous les centres de formation professionnelle, il y a des personnes qui s’occupent des étudiants qui sont en situation de handicap, cette appellation inclut les étudiants ayant un trouble d’apprentissage.

La meilleure porte d’accès est le SARCA (Service d’accueil, de référence, de conseil et d’accompagnement). Sans être obligatoire, le SARCA est un incontournable qui vous permet d’obtenir toute l’information scolaire et professionnelle que vous recherchez, d’explorer avec vous vos acquis et vos options de cheminement dans une optique d’orientation professionnelle. Le SARCA fera le pont entre la personne et le programme qu’elle désire poursuivre. Le SARCA est au courant des services disponibles pour chaque programme offert à la formation professionnelle.

Infos complémentaires

La formation professionnelle permet à une personne d’acquérir les savoirs et les savoirs-faire nécessaires à l’exercice d’un métier ou d’une activité professionnelle. Il faut savoir qu’il y a une multitude de programmes (des dizaines en fait). Il y en a dans des domaines très diversifiés. Il y a aussi de nombreux centres de formation professionnelle dans la province. Il faut faire le tour pour voir ce qui pourrait vous intéresser. Visitez ces sites pour connaître toutes les avenues.

À la formation professionnelle, il y a des services pour les étudiants qui ont un trouble d’apprentissage et ces derniers ne sont pas obligés, comme au cégep, au collège et l’université, de fournir un diagnostic médical.

Joindre le service d’accueil, de référence, de conseil et d’accompagnement (SARCA) le plus proche de chez-vous, n’est pas obligatoire mais est très aidant. Pour trouver un SARCA dans votre région, consulter l’annuaire des SARCA de l’ensemble du Québec.

*Une personne qui a un trouble d’apprentissage n’a pas besoin d’avoir un diagnostic pour bénéficier d’une aide. 

Qu’est-ce que ça fait le SARCA ?

Ce service s’adresse à tout adulte, qu’il soit ou non aux études, ayant besoin d’aide dans son projet de retour aux études, que ce soit à l’éducation des adultes ou à la formation professionnelle. On y trouve les services suivants dispensés par des professionnels :

– L’accueil : pour connaître les possibilités pour élaborer et réaliser son projet.
– L’information scolaire et professionnelle : pour se renseigner sur les programmes d’études, les métiers
– L’exploration des acquis : pour obtenir une analyse de son dossier être dirigé vers les services appropriés à sa situation.
– L’orientation professionnelle : pour effectuer des choix professionnels en fonction de sa situation, de ses expériences.

Pour en savoir plus sur les services offerts par les SARCA, consulter ce document. 

________

 

2. Formation collégiale (4:10) 

 


La formation collégiale, c’est quoi?

Lorsqu’on parle de cégep, on parle de collégial public. Il existe également des collèges privés. Dans les deux cas, il y a des services pour les étudiants qui sont en situation de handicap, incluant les étudiants qui ont un trouble d’apprentissage.

Quel sont les types de programmes offerts ?

Il y a deux grands types de programmes au collégial : 
– Programmes pré-universitaires ou préparatoires à l’université qui sont d’une durée de 2 ans (que vous pouvez compléter à votre rythme c’est à dire l’étaler sur plus de deux ans). 
 Programmes techniques qui mènent directement au marché du travail d’une durée de 3 ans.

Au cégep et dans les collèges privés, si vous avez un troubles d’apprentissage, vous devez avoir un diagnostic (posé par un professionnel reconnu) afin d’obtenir des services spécifiques.

Quoi faire pour obtenir des services une fois admis au collégial ?

Dans tous les cégeps, il y a des services adaptés qui offrent du soutien pour les personnes qui ont un trouble d’apprentissage. Une fois admis, prenez rendez-vous
avec un conseiller en service adapté
le plus rapidement possible.
Consultez 
l’aide-mémoire pour cette démarche.

Comment se préparer à cette rencontre?

Lors de la rencontre, il est important d’apporter votre diagnostic et tous les documents que vous avez du secondaire puisque votre dossier ne vous suit pas automatiquement. Vous devez faire une demande avant de quitter l’école secondaire pour obtenir votre dossier d’aide qui contient, entre autres, le plan d’intervention qui était en place pendant votre secondaire.

Même si l’étudiant n’a pas de diagnostic, il est toujours préférable de prendre un rendez-vous avec le conseiller afin de voir les possibilités qui seront offertes. Sachez bien que dans tous les collèges privés et les cégeps, vous avez accès à plusieurs services pour la réussite de tous les étudiants, tel que des ateliers sur la gestion du stress, sur l’organisation, etc.

Comment mettre au courant mes enseignants de mes accommodements ?

Le rôle du conseiller en service adapté est aussi de faire le lien entre l’étudiant et ses enseignants. Dans certains collèges privés ou cégeps, le conseiller remettra aux enseignants une lettre pour les informer des accommodements octroyés à l’étudiant. Dans d’autres établissements, ce sera l’étudiant qui devra remettre cette lettre lui même à ses enseignants.

Quoi qu’il en soit, il est important de se présenter à ses enseignants le plus rapidement possible, pour avoir un contact direct avec eux.

 

Infos complémentaires

La formation collégiale: Collégial public (cégep) ou privé (certain établissements sont subventionnés, d’autres non).

Pour l’admission, joindre :
➢ le Service régional d’admission de Montréal (SRAM)
➢ ou le Service régional d’admission de Québec (SRACQ)
➢ ou le Service régional d’admission du Saguenay Lac St-Jean (SRASL)
au bas de l’écran ou sur le tableau interactif

En tout temps, vous pouvez vous référer au site des Centres collégiaux de soutien à l’intégration (CCSI) ou à l’aide-mémoire ici

Les coordonnées téléphoniques des collèges AINSI que celles des services régionaux qui sont responsables du processus d’admission. seront disponibles en cliquant sur ce lien.

________

 
3. Formation universitaire (10:00) 

La formation collégiale, c’est quoi?

Elle permet de se spécialiser dans un domaine précis. Il y a de nombreux programmes de formation offerts selon les universités. Il faut s’informer des programmes ainsi que des services offerts.

À quel endroit s’informer des services offerts aux étudiants en difficulté d’apprentissage ?

Dans chacune des universités, il y a un service de soutien aux étudiants en situation de handicap. C’est une appellation très large qui couvre toutes les situations de handicap et qui inclut les étudiants en difficulté ou avec un trouble d’apprentissage.

Plus on avance dans le parcours scolaire, plus l’étudiant est autonome.
Vous devez prendre rendez-vous avec un conseiller de votre université et il vous guidera dans les démarches à suivre pour obtenir des services. Le conseiller vous présentera également les accommodements possibles à l’Université en lien avec votre trouble d’apprentissage.

Infos complémentaires

Il y a 17 universités dans la province de Québec et chacune a son service d’accueil et de soutien aux étudiants en situation de handicap qui inclut les TA et les troubles associés. Chaque université a son processus d’admission, consultez le site web de l’université de votre choix.

Les coûts de la scolarité sont variables selon le programme et l’université. Il peut aussi y avoir des frais importants pour les volumes et le matériel de chaque cours.

Le principe du soutien aux études est d’offrir à la personne qui en fait la demande avec diagnostic à l’appui, des services, outils et accommodements pour qu’elle puisse démontrer ses acquis et apprentissages comme toutes les autres et qu’elle soit évaluée comme tout le monde.

 

________

 
En conclusion

Dans les trois options, il existe des services pour les apprenants qui ont un trouble d’apprentissage et des conseillers qui peuvent les accompagner. On vous suggère quand même de prendre contact avec chacun de vos enseignants car vous êtes le plus grand expert de votre propre parcours et de vos forces. C’est donc très important d’avoir une rencontre avec chaque enseignant avant le premier cours. ET OUI, c’est possible de poursuivre ses études après le secondaire, même si vous avez un trouble d’apprentissage. Il y a plusieurs possibilités dans le cadre des formations professionnelle, collégiale et universitaire ! Bon succès ! 

Découvrez les autres capsules de l’Institut TA

Abonnez-vous à notre infolettre mensuel pour restez à l’affût de nos dernières nouvelles!